migration vers le cloud

Migrer vers une infrastructure virtuelle : une bonne idée pour votre PME ?

Posté par le 05-05-2021

Les infrastructures virtuelles, qui se sont vraiment développées en même temps que le cloud computing, ne sont plus réservées aux grands groupes. Certaines PME, notamment les entreprises multisites, peuvent aussi en tirer profit.
Vous avez besoin d'une infrastructure informatique performante et sécurisée sans sacrifier votre trésorerie ? Faisons le point sur la technologie de la virtualisation, et sur les bénéfices que vous pouvez réellement en attendre.

Comment fonctionne une infrastructure virtuelle ?

Le grand principe de la virtualisation, c'est de dissocier les ressources informatiques physiques de leur représentation dans une architecture hébergée. Virtualiser une infrastructure revient en quelque sorte à la faire passer du monde physique au monde virtuel en la « clonant » dans le cloud. Dans notre jargon, nous parlons aussi de conversion P2V (Physical to Virtual).

L'exemple le plus évocateur est celui des serveurs. Dans une architecture classique, un serveur accueille un processus informatique donné comme une application. Pour des raisons de sécurité ou de disponibilité des services, on isole chacune des applications critiques de l'entreprise sur un système matériel différent. Mais une telle gestion entraîne une multiplication très rapide du nombre de serveurs !

Dans une architecture virtualisée, les composantes de votre infrastructure physique sont transformées en machines virtuelles fonctionnant séparément dans le cloud. Pour faire simple, 1 service = 1 machine virtuelle.
Au sein de votre plateforme virtualisée, chaque machine est cloisonnée, même si plusieurs machines virtuelles « cohabitent » sur un composant matériel unique.

Un programme appelé hyperviseur organise le partage efficace des ressources entre les machines invitées sur le serveur physique hôte (mémoire, espace disque et CPU). Chez Hisid, nous utilisons le célèbre hyperviseur VmWare VSphere pour répartir les ressources d'un serveur physique entre différentes machines virtuelles.

Quelles composantes d'une infrastructure peut-on virtualiser ?

De nombreuses ressources informatiques peuvent migrer vers un environnement virtuel :

  • Serveurs informatiques
  • Systèmes d'exploitation
  • Applications métiers ou bureautiques
  • Postes de travail
  • Réseaux
  • Zones de stockage de données, etc.

Différents outils permettent de virtualiser chacune de ces composantes. Nous faisons par exemple appel à VmWare Horizon pour virtualiser les postes de travail, et à VmWare Workstation Pro pour les PC.

Concrètement, un responsable informatique visualise et gère les serveurs, les services applicatifs et les données comme s'ils étaient entièrement dédiés à son entreprise.
Dans le cadre de notre offre Infrastructure as a Service, nous proposons aux PME d'utiliser nos ressources hébergées dans le cloud pour produire leurs propres services sur mesure : bureaux à distance, web, messagerie, etc.

Pourquoi virtualiser votre infrastructure informatique ?

Vous optimisez vos coûts d'infrastructure

Le premier atout de la virtualisation, c'est son prix. Ce type de solution est bien plus économique qu'une infrastructure physique, puisque vous ne payez que ce que vous consommez.

Dans une architecture informatique classique, un serveur n'est souvent exploité qu'à 10 ou 15 % de ses capacités, par exemple lorsqu'une application doit être isolée des autres. À l'inverse, dans une architecture hébergée, vous ajustez très précisément l'infrastructure informatique à vos besoins, à la hausse comme à la baisse. Dans cet environnement socio-économique très incertain, la virtualisation vous permet donc de gagner en agilité, sans compromis sur la sécurité.

Cette rationalisation des ressources possède de nombreux avantages :

  • Réduction de la consommation électrique
  • Simplification de la maintenance et de la gestion du système informatique
  • Net ralentissement des achats de serveurs physiques
  • Baisse des coûts structurels, avec notamment une chute spectaculaire de la surface au sol occupée par les serveurs.

Le taux de disponibilité de vos services progresse

Virtualiser une machine revient à la libérer de son support physique. Grâce à la migration vers un environnement virtuel, vos services restent constamment disponibles, même en cas d'aléa matériel. Un serveur physique tombe en panne ? Pas grave, il suffit de déplacer les machines virtuelles invitées vers un deuxième serveur hôte, le temps de réparer le premier.
Or, une seule infrastructure virtualisée accueille souvent les ressources nécessaires au travail de plusieurs centaines d'utilisateurs. Cette amélioration du taux de disponibilité des services peut donc générer des gains conséquents de productivité.

La restauration des sauvegardes est bien plus rapide

Dans un environnement virtualisé, toutes vos données sont sauvegardées 2 fois sur 2 supports différents. Cette redondance de votre infrastructure informatique simplifie considérablement la mise en œuvre de vos plans de reprise et de continuité d'activité. Avec les solutions de sauvegarde et de réplication dans le cloud, vos données peuvent être remontées en un temps record, même après un sinistre majeur !
En effet, lorsque nous mettons en place une infrastructure virtualisée, nous sauvegardons (et nous pouvons donc restaurer) toute la machine virtuelle, c'est-à-dire tout le serveur :

  • Système d'exploitation
  • Paramètres système
  • Logiciels
  • Et bien évidemment les données de l'entreprise.

En pratique, en cas de sinistre majeur sur une infrastructure virtuelle, nous pouvons restaurer l'intégralité du système en quelques clics.
À titre de comparaison, dans une infrastructure classique de serveurs physiques, le délai de restauration se compte plutôt en jours, voire en semaines, car il faut :

  • Acheter un nouveau serveur
  • Installer le système d'exploitation
  • Paramétrer une nouvelle fois le serveur
  • Remettre la main sur les supports d'installation des logiciels et leurs clés d'activation
  • Restaurer les données, etc.

Inutile de vous dire qu'une panne sur une infrastructure physique est bien plus éprouvante pour les équipes informatiques… mais aussi pour le service client.

Quelles sont les limites de la virtualisation ?

En pratique, avant la mise en place d'une infrastructure virtuelle, nous auditons l'ensemble de votre système d'information, afin de détecter d'éventuels blocages ou points de friction.

Nous contrôlons tout d'abord la qualité de vos connectivités, et nous vous orientons si nécessaire vers des solutions plus pertinentes. Accéder à distance à votre infrastructure hébergée suppose bien entendu de disposer de liens télécom fiables et performants.

Nous portons également une attention particulière à vos licences logicielles. Les modes d'hébergement proposés par les éditeurs de vos applications métiers sont-ils compatibles avec une infrastructure virtuelle ? Et si oui, à quel prix ?
La plupart des éditeurs ont compris leur intérêt à accompagner les entreprises vers la virtualisation. Nous sommes néanmoins parfois encore confrontés à ce genre de contraintes en industrie.
Cette incompatibilité logicielle éventuelle ne doit cependant pas être un obstacle à la virtualisation. Le cas échéant, nous mettons en place une configuration hybride. Votre logiciel métier continue de fonctionner en local, sur un bon vieux PC ou sur un serveur physique dédié, tandis que les logiciels compatibles avec la virtualisation migrent vers une infrastructure hébergée.

Vous envisagez une migration vers une infrastructure virtuelle ? Appelez-nous au 05 47 50 02 85. Nous serons heureux d'en discuter avec vous.

données informatiques

INTERAGISSEZ AVEC L’AUTEUR

DEMANDE DE RAPPEL

NEWSLETTER

Comme vous, nous avons souvent des choses plus urgentes à faire que de lire des newsletters.
Mais 5 à 6 fois par an, nous prenons le temps de vous informer de l’actualité d’HISID et de nos dernières parutions autour de la technologie et de l’hébergement sécurisé.

ACCUEIL SOCIÉTÉ SOLUTIONS ACTUALITÉS CONTACT ESPACE CLIENT MENTIONS LEGALES CGV CGL CGH
copyright©Hisid 2019 - Design by Section 4 - Conception InfoWeb88
Retour haut